Le Piton de la Fournaise (27/07/2000)

Publié le par Laurentdruez

Ce matin, nous partons vers les hauteurs de St Benoît, dans la vallée de Takamaka. C'est un spectacle superbe de pitons acérés, de gorges profondes, recouvertes d'une végétation dense, striée de cascades gigantesques. On n'a malheureusement pas le temps d'aller se baigner.

Nous repartons ensuite vers le sud, sur la route qui longe la côte, excités de s'approcher du volcan: le fameux Piton de la Fournaise. C'est la première fois que nous approchons un volcan en activité. Les nuages nous empêchent de le voir, mais nous sommes à l'endroit où les coulées rejoignent l'océan. Nous croisons donc différentes coulées: notamment celles de 1977 à 1998.

Celle de 1998, langue noire dévalant la pente, est la plus récente et la plus impressionnante. Nous marchons un peu dessus, ça ressemble à du chocolat ou un brownie géant, à peine sorti du four. Nous mangeons au lieu-dit "La vierge au parasol", qui porte bien son nom et qui reçoit des milliers d'offrandes. Nous nous arrêtons à Notre-Dame des laves, église encerclée, léchée mais épargnée par la coulée de 1977. Titi craque pour un chien errant (nombreux sur cette île), borgne qui plus est…

Nous nous arrêtons aussi sur la coulée de 1986, qui a la particularité d'être hors de l'enclos naturel qui entoure le volcan et d'avoir agrandi l'île et donc la France de 30 ha.

Nous faisons ensuite demi-tour, pour remonter vers le Nord, puis vers l'ouest en prenant une route qui contourne le volcan par le Nord, vers le centre de l'île, direction La Plaine des Cafres. Nous gagnons en altitude (1600m) et passons au-dessus des nuages. Nous nous installons à l'hôtel des Géraniums, dans un chalet de montagne, entouré de prés et de vaches! La fraîcheur est de mise… Nous allons ensuite visiter le musée "La maison du volcan": passionnant!

Première nuit claire: sans nuage ni pollution lumineuse: c'est la découverte des étoiles de l'hémisphère austral. Le repas à l'hôtel est excellent, avec punch offert aux jeunes mariés. Nous nous couchons comblés par cette belle journée et cette première rencontre avec La Fournaise.

La vallée de Takamaka

La vallée de Takamaka

La vallée de Takamaka

La vallée de Takamaka

Notre-Dame-des-Laves

Notre-Dame-des-Laves

La Vierge au Parasol

La Vierge au Parasol

La coulée de 1998

La coulée de 1998

La coulée de 1998

La coulée de 1998

La coulée de 1998

La coulée de 1998

La coulée de 1998

La coulée de 1998

La coulée de 1998

La coulée de 1998

Le volcan, perdu dans les nuages et, au loin, de la vapeur d'eau s'échappant d'une coulée encore chaude.

Le volcan, perdu dans les nuages et, au loin, de la vapeur d'eau s'échappant d'une coulée encore chaude.

La coulée de 1986, ayant agrandi l'île de 30 ha.

La coulée de 1986, ayant agrandi l'île de 30 ha.

Hôtel des Geraniums, à la Plaine des Cafres.

Hôtel des Geraniums, à la Plaine des Cafres.

Hôtel des Geraniums, à la Plaine des Cafres.

Hôtel des Geraniums, à la Plaine des Cafres.

Hôtel des Geraniums, à la Plaine des Cafres.

Hôtel des Geraniums, à la Plaine des Cafres.

La Maison du Volcan

La Maison du Volcan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article